Contexte


Avec de plus en plus d’applications allant du diagnostic à l’industrie agroalimentaire, de la recherche à l’utilisation industrielle, les protéines et les peptides prennent un rôle de premier plan. Malgré des avancées considérables dans les procédés de production ou de purification des protéines et des peptides, ces nouveaux composés sont encore l’objet d’enjeux majeurs, en particulier en ce qui concerne leur stabilité et leur formulation.

Comment anticiper les risques d’instabilité et identifier leurs amorces ? Quelles méthodes d’analyses sont à notre disposition ? Comment modéliser ces phénomènes ? Quelles sont les nouvelles technologies de formulation pour de nouveaux modes d’administration ? Quelles sont les spécificités de la réglementation en vigueur ?

Les problèmes de stabilité sont particulièrement sensibles dans le secteur de la santé où ils risquent d’affecter la bonne efficacité du médicament ou de poser un risque pour la sécurité des patients. De même, dans le secteur agroalimentaire une dénaturation ou une formation d’agrégats peut entrainer des modifications nutritionnelles et fonctionnelles pouvant augmenter le pouvoir allergène de l’aliment. Bien qu’un arsenal de technologies existe pour identifier et analyser ces problèmes de stabilité, prédire ces modifications afin de les éviter ou d’en minimiser l’impact demeure un obstacle à contourner.

Principalement administrés sous formes injectables (IV, IM, ID), de nouvelles formes d’administration de protéines et peptides sont nécessaires afin d’en faciliter l’utilisation et d’en étendre les applications. Ces nouvelles formes peuvent être orales, sublinguales ou autres, cependant la nécessité de maintenir l’intégrité des composés est un défi sur lequel travaillent de nombreux laboratoires.

Objectifs


  • Dresser un état des lieux des problématiques rencontrées par les industriels concernant la stabilité des protéines et des peptides. Les mécanismes physico-chimiques impliqués seront exposés ainsi que les technologies de détection et de contrôle. Enfin, des approches nouvelles de formulation, des outils analytiques émergents ainsi que des méthodologies de modélisation et de prédiction de la stabilité des protéines et des peptides seront présentés.

  • Favoriser les échanges entre les participants. Au cours de ce congrès des liens seront établis entre le secteur de la santé et celui de l’agroalimentaire pour lequel le risque de stabilité semble mieux maitrisé et les phénomènes physico-chimiques ont été bien décrits.

Public concerné


Les industriels (PME/ETI, prestataires de services, fournisseurs de réactifs…) et les experts académiques pour qui la stabilité et la formulation des protéines et des peptides sont des enjeux.

Context


With a growing number of applications, ranging from diagnosis to the food industry and from research to industrial use, proteins and peptides are coming to the forefront. Despite considerable advances in the production or purification processes of proteins and peptides, these novel compounds are still the subject of major challenges, particularly regarding stability and formulation.

How to anticipate the instability risks and identify their primers? What analytical tools are available? How to model these phenomena? What new formulation technologies can meet the new modes of administration? What are the regulatory environment’s specificities?

Stability problems are particularly sensitive in the health sector where they may affect the drug’s efficacy or affect patient safety. Similarly, in the food sector, denature or aggregate formation can result in nutritional and functional changes that may increase the allergic reactions to food. Although an array of technologies exists to identify and analyze these problems of stability, predicting these changes in order to avoid or minimize their impact remains a challenge.

Mainly administered by injection (IV, IM, ID), new modes of administration of proteins and peptides are needed to facilitate their use and extend their applications. These new forms may be oral, sublingual or other, however, the need to maintain the integrity of the compounds is a challenge that many laboratories are working on.

Goals


Develop an inventory of the problems encountered by manufacturers related to the stability of proteins and peptides. The physicochemical mechanisms involved will be exposed as well as the technologies available to detect and control them. Finally, new formulation approaches, emerging analytical tools as well as methodologies to model and predict the stability of proteins and peptides will be presented.

Encourage exchanges between the participants. During this congress connections will be established between the health and the food sector for which the risk of stability seems better understood and the physico-chemical phenomena have been well described.

Participants


Industrial (SMEs, service providers, reagent suppliers ...) and academic experts for whom stability and formulation of proteins and peptides are an issue.

PROTEINOV - Stabilité et formulation des protéines et des peptides -23 & 24 septembre 2015 - Parc Technologique Biocitech, 93230 Romainville
© 2015 by Adebiotech | Webmaster E.D.