ScaleUP - Du rêve de la paillasse à la réalité d’une usine industrielle

PARCOURS / BIOSKETCH

Frédéric AFFOUARD, UMET, Univ. Lille 1

Professeur des Universités - Unité Matériaux Et Transformations (UMET) - Université de Lille Sciences et Technologies - UMR CNRS 8207 - Campus scientifique - 59655 Villeneuve d’Ascq

Après une thèse à l’Université D. Diderot (Paris 7) et un post-doctorat à l’Université Technique de Berlin, F. Affouard a été recruté en 1998 en tant que Chargé de recherche CNRS à l’Université de Lille1 et est devenu Professeur des Universités en 2011. Ses activités de recherche portent sur l’état physique de matériaux moléculaires (petites molécules, polymères), les mécanismes de la transition vitreuse, la prédiction de la tendance à la cristallisation / vitrification de produits pharmaceutiques/agrochimiques modèles et de l’optimisation de la stabilité des biomolécules. Il coordonne actuellement le projet européen INTERREG IMODE « Innovative Multicomponent drugs design » réunissant partenaires universitaires et entreprises (France, Royaume-Uni, Belgique et Pays-Bas) http://www.project-imode.eu/

Paul BADUEL, Sanofi Pasteur

Director Manufacturing Technologies International - Industrial Operations - Sanofi-Pasteur

Paul est ingénieur en génie biochimique de l’INSA de Toulouse en 1986

Il a commencé sa carrière en 1988 dans le service biologie moléculaire de la Recherche de Rhône Poulenc Santé à Vitry sur Seine, en charge de la mise au point de procédés de fermentation pour la production de protéines thérapeutiques

Dans les années 1990 il a été en charge du développement de procédés de fabrication de nouveaux antibiotiques et a contribué à l’industrialisation d’un nouveau procédé recombinant pour la production de vitamine B12. Il a ensuite été responsable de projet pour le développement de nouveaux antibiotiques obtenus par hémi-synthèse. Puis il a pris la responsabilité du service de biotechnologie de Rhône Poulenc Rorer en charge de l’industrialisation et du support à la production industrielle.

De 2000 à 2012, Paul a été en charge des départements de biotechnologie d’Aventis, puis de Sanofi, en Allemagne en Italie et en France. Dans ces activité il a contribué à l’industrialisation et au développement des insulines sur le site de Francfort et à la conversion du site de Vitry sur Seine pour le développement et la production industrielle d’anticorps Monoclonaux.

Depuis 2013, Paul a été successivement en charge de l’innovation technologique et des Pilotes et Centres d’excellence pour Sanofi Pasteur, la division vaccin du groupe Sanofi. Il est actuellement en charge de l’industrialisation pour les sites internationaux de Sanofi Pasteur en Asie et en Amérique latine.

Mathieu BAILLY, EURODIA

Docteur ingénieur en Génie des Procédés, Mathieu Bailly rejoint Eurodia en qualité de Chargé d’Affaires en 2000.

Neuf ans plus tard, il prend la Direction Commerciale du groupe et assure l’essor de l’activité au niveau international. Il contribue ainsi à assoir la position de leader d’Eurodia sur les marchés qui ont fait sa renommée, à savoir les marchés laitier, sucrier et vinicole. Il a notamment développé de nouveaux marchés émergeants tels que la Chine, et plus largement le Sud-Est Asiatique. Dans le même temps, il participe activement au développement de nouveaux secteurs d’application (i.e. Chimie Verte) en s’appuyant sur le pôle Recherche & Développement et en favorisant la participation du groupe à différents programmes et plateformes technologiques, européens et internationaux.

En janvier 2017, suite à l’entrée minoritaire du Japonais Mitsubishi Chemicals aux côtés des cadres dirigeants d’Eurodia dans le capital, Mathieu Bailly est promu à la Présidence du groupe qui compte aujourd’hui différentes entités à l’international (Eurodia, Oenodia, Ameridia, Eurodia Kuban, EEDB, ...) et 75 salariés.

Olivier BAUDOUIN, ProSim

Olivier Baudouin, ingénieur diplômé de l’ENSIACET (Ecole Nationale Supérieure des Ingénieurs en Arts Chimiques Et Technologiques – ex ENSIGC Toulouse / France) est directeur procédés de ProSim, société qu’il a rejointe en 1997. Il possède une expertise importante en thermodynamique, une compréhension approfondie des phénomènes physico-chimiques et une longue expérience dans le domaine de la simulation et l’optimisation des procédés. Auteur de plus de 20 publications dans des revues à comité de lecture, il a également participé à de nombreux jurys de thèses et congrès internationaux. Son poste actuel l’amène notamment à intervenir avec l’équipe d’ingénieurs de ProSim sur des projets d’études et d’analyse de procédé très divers : extrapolation de procédés pilotes, dimensionnement d’équipements, revamping d’installations existantes, sous-traitance d’ingénieries pour les calculs de génie chimique... Les procédés étudiés peuvent être en régimes permanent ou transitoire, ProSim développant des solutions logicielles adaptées à chacun de ces types de procédés. Les principaux axes de développement des logiciels sont la thermodynamique (des modèles ayant des fondements plus physiques et prédictifs), l’efficacité énergétique des procédés, l’intensification des procédés, le dimensionnement des équipements et l’évaluation économique des procédés. Les logiciels BatchReactor et BatchColumn, développés par ProSim, sont fréquemment utilisés dans les phases d’exploitation des données obtenues en laboratoire pour les phases de scale-up de procédés.

Nicolas BOURGNE, NeoBioSys

Nicolas Bourgne, ingénieur en Génie Biologique diplômé de Polytech’Clermont-Ferrand est Directeur Général de NeoBioSys, société qu’il a cofondée en 2009. Il possède une expertise importante en biotechnologies. Ses connaissances approfondies dans la culture des micro-organismes en bioréacteurs lui ont permis de proposer une offre de services complète allant des étapes amonts de R&D jusqu’à la production à l’échelle industrielle et le down-stream process (concentration, purification, séchage) en passant par du développement analytique et du scale-up de procédés. Ses compétences généralistes permettent à Nicolas d’interagir avec des acteurs de nombreux secteurs (agroalimentaire, nutraceutique, cosmétique, pharmaceutique, génie civil, environnement, chimie) qui possèdent comme point commun d’utiliser des micro-organismes dans leurs procédés ou d’avoir la volonté de s’y tourner.

Son expertise reconnue l’amène, en outre, à intervenir avec l’équipe de NeoBioSys sur des projets d’études innovants notamment dans le cadre de projets collaboratifs d’avenir.

Alexandra BUSNEL, Université de Nantes - GEPEA

Axe(s) de recherches : Bioprocédés et Séparation en Milieu Marin

Après l’obtention de son DUT en Génie Chimique-Génie des Procédés option Bio-Procédés à Pontivy (56), elle intègre l’école d’ingénieurs Polytechnique de l’Université de Nantes en Génie des Procédés et Bioprocédés option Bio-Industrie. Elle obtient son diplôme d’ingénieur en 2015 et réalise son stage ingénieur au sein du laboratoire GEPEA UMR CNRS 6144 sur le forçage physiologique d’Arthrospira platensis pour la production de métabolites d’intérêt comme la phycocyanine (antioxydant) et les exopolysaccharides. Suite à ce stage elle décide de faire une thèse dans ce même laboratoire.

Le sujet de thèse : « Etude du potentiel d’une cyanobactérie pour des applications alimentaires ». Cette thèse est dirigée par Jérémy Pruvost et encadrée par Catherine Dupré et Sébastien Jubeau. Ce sujet s’intègre dans le consortium scientifique AMI (Atlantique MIcroalgae) du pôle microalgues regroupant les établissements des Pays de la Loire travaillant sur les microalgues.

Cette thèse menée en collaboration avec AlgoSource Technologies abordera les thèmes suivants : la sélection et la caractérisation de souches, la mise en culture en photobioréacteur, l’élaboration des modèles de croissance et l’optimisation des conditions de production.

Philippe DE BRAECKELAER, EXTRACTIS

Philippe DE BRAECKELAER assure un rôle de pivot dans la gestion d’EXTRACTIS, l’animation, l’organisation, la supervision et le contrôle des activités sur projets.

  • depuis 2005 : Directeur Général Adjoint du CVG / EXTRACTIS
  • 1998 – 2005 : Directeur Opérationnel du CVG
  • 1995 : Directeur du département Etudes Technico-économiques et Prospective du Centre de Valorisation des Glucides et Produits Naturels
  • 1994 : Attaché de Direction du Département Conseil Technologique - Etudes Technico-Economiques et Prospective du Centre de Valorisation des Glucides et Produits Naturels.
  • Septembre 1987 : embauche comme Ingénieur d’Etudes au CVG

Thierry DELAUNAY, IFMAS

Thierry Delaunay est né en 1983 à Sablé (France). Thierry Delaunay a effectué son doctorat à l’Université Claude Bernard en collaboration avec Bayer CropScience en chimie des hétérocycles et catalyse homogène. Thierry Delaunay a ensuite réalisé différentes expériences post-doctorales, en 2011 à l’Université Catholique de Louvain-la-Neuve dans le groupe de Raphaël Robiette et en 2012, à l’INSA de Rouen en collaboration avec Akzo Nobel puis Janssen, qui lui ont permis d’acquérir de solides compétences en chimie des sucres et chimie des polymères pour des applications industrielles.

Thierry Delaunay a rejoint IFMAS en 2015 en tant que Manager R&D en synthèse organique et polymérisation. Ses activités sont tournées vers la synthèse organique et la catalyse pour développer de nouveaux monomères. Il a également développé les compétences d’IFMAS en chimie des polymères et notamment en polycondensation. Aujourd’hui dans IFMAS, il co-encadre une vingtaine de doctorants et post-doctorants dans le cadre de projets de R&D collaboratifs et assure des prestations de services pour les entreprises en synthèse et en fonctionnalisation à façon.

Pascal DHULSTER

Professeur des Universités IUT A

Cursus universitaire :

  • 1976 Diplôme Universitaire de Technologie (DUT) Option Industrie Alimentaire IUT Créteil •1980 Diplôme d’Ingénieur Génie Biologique Université de Technologie de Compiègne (U.T.C.)
  • 1981 DEA (UTC), microbiologie, technologie enzymatique, bioconversion.
  • 1984 Diplôme de Docteur Ingénieur (U.T.C.)
  • 1994 Habilitation à Diriger des Recherches en Sciences Naturelles ( USTL)

Parcours professionnel :

  • 1984-1986: Ingénieur de recherche, UTC- GRADIENT
  • 1986-1989: Assistant associé en GIA, IUT A Lille1
  • 1989-1995 : Maître de conférences en GIA, IUT A Lille1
  • 1995-2011 : Professeur en GIA, IUT A Lille1
  • 2008-2013 : Directeur Laboratoire ProBioGEM (EA 1026)

Activités de recherche, programme et encadrement :

L’objectif de ces recherches est de développer dans le laboratoire une recherche en bioprocédé basée sur des approches micro-cinétique et macro-cinétique. La micro-cinétique permettra d’étudier le comportement des catalyseurs biologiques (enzymes, bactéries ou cellules) lors de leurs mises en œuvre en bioréacteurs. Cette approche permettra de concevoir de nouveaux bioprocédés et de modéliser les termes de réactions. Dans le cadre de la macro-cinétique on pourra s’intéresser à l’optimisation et à la maîtrise des bioprocédés qui sont toujours fort complexes, même si par moment ils semblent bien simples. Ainsi les concepts d’intensification de procédé amènent-ils à imaginer des couplages d’opérations originaux ou des modes opératoires nouveaux, où les transferts de quantité de mouvement sont associés aux transferts de matière, les bioréactions associées à des techniques séparatives pour améliorer la productivité et la sélectivité. Notre action porte plus spécifiquement sur le couplage de procédés bio catalytiques et à des techniques séparatives à membrane, avec l’objectif de développer une recherche amont sur le concept de couplage de procédés en étudiant spécifiquement : L’amélioration de la productivité et de la sélectivité d’obtention de peptides à activités ou propriétés physico-chimiques définies par couplage de procédés séparatifs à des bioréacteurs (réacteurs enzymatiques et fermenteurs à membranes). En ce qui concerne le couplage de réacteurs enzymatiques à des techniques séparatives nous cherchons à développer le concept de membrane contacteur en extraction liquide- liquide et d’électro-ultrafiltration à la séparation sélective des peptides. Nous cherchons d’autre part à développer un bioréacteur à membrane pour la production de lipopeptides (surfactine) par Bacillus subtilis : Modification qualitative et quantitative de la production de bio molécules par couplage d’une extraction continue à une fermentation à haute densité cellulaire. Ces recherches s’inscrivent dans le champ plus large de la valorisation de sources de protéines alimentaires (cruor porcin, concentré protéique de luzerne) par hydrolyse enzymatique contrôlée en réacteur à membrane : Conception, mise en œuvre, optimisation de procédés d’obtention d’hydrolysats peptidiques parfaitement définis à l’échelle pilote de 100 litres. Mise en évidence de propriétés d’usage des hydrolysats.

Production scientifique et encadrement

  • 50 articles dans des journaux internationaux à comité de lecture, 62 communications orales et par affiches, nationales et internationales.
  • Directions et codirections de thèse : 16

Stéphane FOUQUAY, Bostik

Stéphane FOUQUAY, Directeur de Recherche sein de la Société BOSTIK (Groupe ARKEMA depuis 2015, précédemment Groupe TOTAL), est titulaire d’un Doctorat ès-Sciences Physique (en Stéréochimie Organique & Synthèse totale) associé à une formation en Mathématiques Appliquées (Statistiques et Probabilités), une formation en Analyse Structurale (RMN/IR) & une formation en Analyse Environnementale. Il a développé ses compétences dans différents domaines de la recherche académique et industrielle, de 1980 à 1985 comme Chercheur contractuel ELF-AQUITAINE SNEA-P au sein de IRCOF, URA DO 464 CNRS (Université de Rouen - 76), de 1985 à 1989 comme Responsable du Service RMN/IR et Analyse fonctionnelle chez ELF-ATOCHEM (Levallois - 92), de 1990 à 1999 comme Responsable du Service Synthèse Organique chez ELF-ATOCHEM (Levallois - 92), de 1999 à 2006 comme Directeur du Centre de Recherche, Membre du CODIR, Directeur R&D Industrie, Responsable du Développement Durable / Analyse de Cycle de Vie, de la veille académique et brevet, des Réglementations Produits (HSE-P) / Transport Europe du Sud chez BOSTIK (Ribécourt – 60 et La Défense - 92), de 2007 à 2017 comme Directeur Scientifique également en charge de la mise en place de REACH (2007 à 2012), de l’intelligence technico-économique (académique, brevet, concurrentielle), de la modélisation, de l’éco-conception et de l’analyse de cycle de vie chez BOSTIK (La Défense – 92 puis La Plaine Saint-Denis - 93). Stéphane FOUQUAY intervient également comme Enseignant en Master 1, Master 2 et 3ème Cycle au sein de différentes Universités et Ecoles d’Ingénieurs françaises et ce, depuis 1985.

Bertrand GALLET, Corning

Après un diplôme d’ingénieur à l’école CPE Lyon et un master en Chimie à l’université de Würzburg (Allemagne), Bertrand Gallet a commencé à travailler sur les technologies de l’échange d’ions. Dans un premier temps au sein les laboratoires techniques et de développement de Dow en Allemagne, puis ses fonctions se sont orientées sur le support client chez Purolite. Les principaux travaux concernaient l’évaluation de nouveaux produits, le développement de nouvelles applications, assistance à l’ingénierie et interventions sur sites industriels.

En 2013, il rejoignit les équipes commerciales de Purolite, pour la réalisation de ventes techniques (nucléaires, dépollution, déminéralisation) et les nouveaux marchés (biotechnologie, agroalimentaire), ainsi que le suivi de grands comptes.

Son arrivée dans le département Advanced-Flow Reactor de Corning en 2016, a permis de soutenir la forte croissance de Corning sur le marché des microréacteurs et de la chimie du continu. Ses principales activités portent sur l’élargissement du réseau de clients, trouver de nouvelles applications pour les réacteurs AFR et promouvoir la technologie Corning en Europe.

Olivier GALY, TWB

Directeur Technique Toulouse White Biotechnology

Olivier, est ingénieur biochimiste de formation (Promotion INSA Lyon 2001). Il obtient un doctorat de viro-oncologie à l'Université Claude Bernard Lyon en 2006 dans le cadre d’une collaboration entre l’INSERM et le Centre International de Recherche sur le Cancer.

En 2007, Olivier rejoint l’équipe de "Catalyse et Ingénierie Moléculaire Enzymatiques" au sein du laboratoire ISBP de l'INSA de Toulouse en tant que post-doctorant. Il participe en particulier au développement de procédés enzymatiques pour la décoration de biocarburants d’origine microbiennes.

En 2011, Olivier rejoins Pierre Monsan pour mettre en place le premier démonstrateur préindustriel en biotechnologies : TWB (Toulouse White Biotechnology). Olivier est désormais en charge de la direction technique du démonstrateur et du pôle « projets précompétitifs ». Il assure en particulier le management des 3 plateaux « d’accélération techniques » de TWB (procédés microbiens, ingénierie de souche et analytique).

Hervé GINISTY, GTP Technology

Directeur Scientifique de GTP Technology.

Après une thèse en biologie moléculaire et cellulaire au CNRS l’institut de pharmacologie et biologie structurale de Toulouse en 2000 et un post doc en Génétique humaine à l’INSERM, Hervé Ginisty a rejoint GTP Technology comme Directeur scientifique en 2002. Il a depuis ce jour supervisé plus de 1300 projet de production de protéine et de développement de procédé du stade recherche jusqu’au transfert de procédé « GMP ready » tant en utilisant des systèmes d’expression eucaryote que procaryotes. Depuis 2015, il est impliqué dans le partenariat avec NOVESEP dans le cadre développement de l’offre Mab de NOVASEP.

Benoit JIMENEZ, SATT PARIS SACLAY

Benoit Jimenez est ingénieur en génie biochimique de l’INSA de Toulouse. En parallèle de cette formation scientifique et technique, Benoit obtient un diplôme complémentaire en management de l’innovation et marketing industriel à la Toulouse Business School.

Il commence sa carrière au sein d’un cabinet d’intelligence économique dédié aux entreprises de la filière des huiles et des corps gras, depuis les semenciers jusqu’aux utilisateurs finaux, qu’ils soient du secteur de l’alimentation humaine ou animale, des bioénergies ou de l’oléochimie.

En 2015, Benoit rejoint le SATT Paris Saclay, la Société d’Accélération du Transfert Technologique de l’Université Paris-Saclay, en tant que chef de projet sur les thématiques « biotechnologie blanche et verte ». Benoit accompagne ainsi divers projets de biocontrôle, de traitement de semences, d’enzymologie …. dans leur processus de maturation, depuis l’identification de la preuve de concept jusqu’au transfert vers un industriel en mettant en œuvre le développement des technologies.

Franck LAUNAY, IPSB

Docteur Ingénieur de l’Université de Technologie de Compiègne, Franck LAUNAY a commencé sa carrière en Recherche et Développement au sein de la Société ARD, où il a été entre autres, à l’origine du développement du service Fermentation et Responsable des activités pilotes.

Après avoir suivi ses projets de recherche au stade du développement industriel dans le cadre de la création d’une Société produisant des matières premières pour l’industrie cosmétique, la Société SOLIANCE, celui-ci a rejoint une PME impliquée dans l’ingénierie des procédés spécialisée dans les secteurs des sucres et des biotechnologies.

Il est aujourd’hui Président de cette Société, la Société IPSB, qui jouit d’une solide réputation dans le développement d’unités industrielles dans ses secteurs d’activités historiques mais aussi dans l’étude et la réalisation de pilotes et d’unités de démonstration pour des start-up impliquées dans des projets innovants participant au développement de la bio économie en France et à l’étranger.

Laura MARTIN, IPSB

Depuis 2015, Laura Martin est ingénieur en Risques Industriels pour la société IPSB.

Après l'obtention de son diplôme d'ingénieur en Génie des Procédés à l'Université de Technologie de Compiègne, elle intègre ERM, bureau d'étude spécialisé dans les problématiques environnementales, où elle devient consultante en risques industriels. Elle participe à la réalisation de nombreuses études,  notamment pour l'industrie du pétrole en France et à l'international. Elle collabore également avec le service "HSE design" de la société TECHNIP où elle réalise le dimensionnement de réseaux incendie pour des projets pétroliers et parapétroliers.

Au sein d'IPSB, Laura Martin fait partie du pôle "études administratives et risques industriels". Elle réalise des dossiers ICPE et accompagne les industriels dans leurs démarches administratives aussi bien dans le cadre de projets novateurs que pour des modifications d'installations existantes.

Roger-Marc NICOUD, Ypso-Facto

Roger-Marc Nicoud, fondateur et PDG d’Ypso-Facto, est un entrepreneur à succès dans l’industrie des sciences de la vie.

Roger-Marc Nicoud a obtenu un doctorat de l’Université de Lorraine (Nancy, France) en simulation de procédés pour l’industrie nucléaire. Il a débuté sa carrière en 1987 à Separex, une société leader dans les technologies associées aux fluides supercritiques. Il y a ensuite été promu Directeur Technique puis Directeur Général.

Dans le même temps, il a occupé un poste de Professeur et Directeur de laboratoire en thermodynamique à l’Université de Lorraine de 1993 à 1995.

Roger-Marc Nicoud a saisi l’opportunité de créer une “spin-off” de la moitié de Separex : il a fondé Novasep en 1995 avec pour vision le développement de solutions complètes pour la production de molécules biologiques et de synthèse.

En tant que président et CEO de Novasep jusqu’en 2012, il a insufflé une croissance de 10 à 1300 employés avec un chiffre d’affaire de 300M euros. Sous sa gouvernance, l’entreprise est devenue un acteur majeur de l’industrie des sciences de la vie et a développé un large portefeuille de technologies innovantes. De 2012 à février 2014, Roger-Marc Nicoud a occupé le poste de Président du Conseil de Surveillance.

De 2009 à 2015, il a présidé le Conseil de l’Ecole Nationale Supérieure des Industries Chimiques (ENSIC, Nancy, France).

En 2014, Roger-Marc Nicoud a fondé Ypso-Facto, une société de services qui assiste les industriels dans le développement, la sécurisation et l’optimisation de leurs procédés chimiques et biotechnologiques.

Hector OSUNA, Processium

Docteur en génie des procédés de l’Université Claude Bernard Lyon I, il a travaillé à NOVASEP sur le développement de procédés chromatographiques en tant qu’ingénieur de Recherche et Expert Scientifique. Il a rejoint PROCESSIUM en 2011 en tant que Responsable Calculs Scientifiques et devenu Responsable Innovation en 2016.

Sébastien PAUL, REALCAT

Sébastien PAUL est professeur à l’Ecole Centrale de Lille, une école d’ingénieurs généraliste du Nord de la France, où il a été chef des départements « Génie Chimique » et « Sciences de la Matière » entre 2004 et 2016. Après son doctorat en Génie des Procédés Industriels de l’Université de Technologie de Compiègne (1996), il est devenu Maitre de Conférences à l’Ecole Centrale de Lille (1998). En 2009 il a obtenu une Habilitation à Diriger des Recherches (HDR) et en 2011 un poste de Professeur des Universités à l’Ecole Centrale de Lille.

Il effectue ses recherches au sein de l’Unité de Catalyse et Chimie du Solide (UCCS - UMR CNRS 8181). Il y est responsable de l’équipe VALBIO (Valorisation des ALcanes et de la BIOmasse) depuis 2016. Sébastien PAUL est également coordinateur de la plateforme de criblage catalytique haut-débit REALCAT (Equipex - budget 9.4 M€). Les recherches de Sébastien PAUL visent au développement des procédés catalytiques de l’industrie chimique du futur en partant de composés issus de la biomasse ou d’hydrocarbures et ceci dans le cadre de nombreux partenariats industriels ou académiques. Au final, il a dirigé 16 thèses, 14 post-doctorats et est le co-auteur d’environ 70 articles scientifiques, co-inventeur de 16 brevets et co-auteur de plus de 80 communications orales. Il est également co-fondateur de la start-up TEAMCAT SOLUTIONS (2015).

Laurence PEGON, Novasep

Laurence PEGON has over 21 years experience in the development of food ingredients, nutraceuticals and Biopharmaceuticals.

She holds an Engineering degree in Food technology and Biotechnology from ENSAIA (Ecole National Supérieure d’Agronomie et des Industries Alimentaires) at Nancy (France).

Her professional career started in 1996 at PRABIL, a transfer of technology company involved in food ingredients, nutraceuticals and fermentation. She participates to several projects of 5th PCRD European Program.

In 2004, she joined NOVASEP (a world leader in purification technologies) as research and development engineer. Her work involves developing new and innovative processes for custom products that offer reduced manufacturing costs and development lead times.

Since 2009, she is Project Manager for customer projects related to process development and production of clinical and commercial lots of APIs and biopharmaceuticals.

Emma PETIOT, CPE Lyon

Enseignant-Chercheur CPE-Lyon / ICBMS-3d.FAB

Emma Petiot a obtenu son doctorat en 2009 à l'Ecole Polytechnique de Lorraine après 3 ans de collaboration avec Sanofi Pasteur pour étudier le procédé de production du vaccin de la dengue.

Par la suite, elle a réalisé un post-doctorat à Montréal au sein de l’IRB (Institut de Recherche en Biotechnologie) sur le développement de procédés de production de virus et de particules pseudo-virale (VLP) de la grippe sur lignée cellulaire. De retour en France, elle obtient un financement européen Marie Curie pour poursuivre ses recherches sur les particules pseudo-viral de la grippe dans le laboratoire VirPath-CIRI à Lyon en collaboration avec l’université McGill et l’institut A.Star à Singapour. Au cours de ce parcours, Emma PETIOT, a acquis une solide connaissance des procédés de production d’antigène viraux et de virus et développés plusieurs technologies en-ligne pour le contrôle de ce type de procédés en intégrant les approches PAT et QbD.

Depuis son retour, Emma Petiot enseigne les bioprocédés plus particulièrement associés à ses domaines d’expertise au sein de l’école CPE-Lyon. Elle est en charge de la gestion et des programmes de la spécialité de 5ème année en Science du Vivant de l’école et elle participe au montage et aux activités du laboratoire BIOFACTORY de l’école.

Elle réalise maintenant sa recherche au sein du laboratoire ICBMS et de l’équipe 3d.FAB. Ses travaux de recherche se tournent maintenant vers le développement de bioréacteurs pour la culture de tissus imprimés en 3d pour les applications de médecine régénérative et de production virale. Elle est également un membre actife du groupe ESACT Frontiers depuis 2014 dédié au développement de carrière des jeunes scientifiques.

Patrick PERRÉ, CentraleSupélec

Polytechnicien (X79) et Ingénieur Général des Ponts, des Eaux et des Forêts, Patrick Perré a une formation initiale en sciences de l'ingénieur complétée par une formation en sciences de la vie. Il est docteur en physique et Habilité à Diriger des Recherches. D'abord chargé de recherche au CNRS puis professeur à AgroParisTech Nancy où il a dirigé une UMR INRA, il a accepté un poste de professeur à l'Ecole Centrale Paris (aujourd'hui CentraleSupélec) en 2011 pour diriger et restructurer un laboratoire de 70 personnes (LGPM) autour des ressources renouvelables et du vivant. Depuis 2015, il est titulaire de la chaire de bioéconomie, avec un tiers du LGPM installé au CEBB (Centre Européen de Biotechnologie et de Bioéconomie), au cœur de la bioraffinerie de Pomacle-Bazancourt.

Auteur ou co-auteur de plus de 150 articles dans des revues à comité de lecture et de 3 brevets, Patrick Perré a reçu 3 prix internationaux et compte une trentaine de Keynote Lectures dans des congrès internationaux. Il a de nombreuses collaborations internationales, notamment au Brésil, en Australie, au Québec et en Tunisie. Il est expert dans plusieurs organisations professionnelles.

Sylvain PEYRACHE, Accinov

Sylvain PEYRACHE est Responsable industrialisation au sein de la société Accinov. Il intervient sur l’ensemble des opérations de transferts et de montée en échelle des projets pharmaceutiques mis en œuvre sur le site. Chez Accinov depuis 2012, il a occupé différentes fonctions notamment en gestion de projets clients et de coordination de projets collaboratifs. Il intervient également sur la préparation des offres et le volet commercial de la société. Auparavant, il a travaillé chez Sanofi Pasteur sur le pilotage d’un réseau d’experts internes sur les bioprocédés. Il a également travaillé pendant 2 ans au sein de la société Adocia en tant qu’ingénieur en physico-chimie et formulation de protéines hautement concentrées. Titulaire d’une double compétence, il a un Mastère Spécialisé en Management Technologique et Innovation de l’Ecole de Management de Grenoble (GEM) et a suivi un cursus universitaire en Sciences Analytiques (Université Lyon 1) et en Biochimie (ESTBB, Lyon).

Laurent PICHON, MEPI

Laurent Pichon, MBA, Ingénieur Chimiste, Ingénieur en Génie des Procédés Industriels, a réalisé la majeure partie de sa carrière dans le groupe SNPE, où il a occupé successivement des postes en France et au Royaume Uni, dans la vente, le marketing, la stratégie, la direction générale et les fusions Acquisitions.

Il préside actuellement MEPI, un centre d’innovation dédié à la chimie verte à travers l’intensification des procédés.

Didier PINTORI, ITERG

  • Responsable des ateliers lipochimie de l’ITERG
  • En charge des opérations de montée en échelle à l’ITERG (passage du Kilolab à l’échelle de la tonne)
  • Ingénieur en chimie organique de l’ECPM à Strasbourg (2007)
  • Docteur en chimie organique de l’université d’Edimbourg (2011)
  • Chef de projet en lipochimie 2012 à 2015 et responsable des ateliers depuis 2015.

Denis REQUIER, Polepharma

Vice-Président Innovation Polepharma

Ingénieur chimiste, pharmacien et docteur en chimie thérapeutique.

A travaillé dans des grands groupes comme RHONE POULLENC RORER, AVENTIS en France et à l'étranger, dans des ETI comme Ethypharm en tant que Vice-Président du développement scientifique.

Fondateur de plusieurs start-up et président d'Oralance Pharma jusqu'en 2010.

Pascal ROUSSEAUX, Processium

Docteur en génie des procédés de l’école des Mines de Paris, il a travaillé à RHONE-POULENC sur plusieurs services, du développement de procédés à l’ingénierie, avant de devenir le responsable du Service chargé de la conception des procédés de séparation. Diplômé de l’EM Lyon Business School, il est Président Directeur Général de PROCESSIUM depuis sa création en 2002.

Antoine SEVENIER, METabolic EXplorer

Antoine SEVENIER, Responsable du département industrialisation

Ingénieur en génie chimique de l'Université de Technologie de Compiègne, Antoine SEVENIER a travaillé dans le domaine de l'ingénierie chez Technip en tant qu'ingénieur thermicien pour le secteur de la pétrochimie. Il a ensuite rejoint la société RHONE POULENC à l'usine de MELLE, où il a successivement été en charge du service procédés puis production dans le secteur de la biochimie (gomme xanthane, acide lactique, acide itaconique). Il a ensuite rejoint le groupe AKZO NOBEL où il a successivement occupé les postes de responsable de production puis de directeur d'une usine de fabrication de chlorate de sodium. Sa principale mission a été de démarrer et de mettre au point les installations dans des conditions de sécurité industrielle satisfaisantes, de structurer l’organisation du site, de définir et mettre en place les améliorations techniques. Avant de rejoindre METEX, il a pris la responsabilité de la direction d’une usine de fabrication de résine urée-formol, afin de la moderniser et d'accroître sa capacité de production (de 50 kts à 120 kts) et d’en améliorer la sécurité industrielle. Il a intégré la société METabolic EXplorer en 2011 pour prendre la responsabilité du département de l'industrialisation et apporter son expérience de la conception et de l'exploitation d'installations industrielles.

Olivier SIMON, WeylChem Lamotte

Olivier SIMON est responsable du département Technologie chez WeylChem Lamotte SAS. Ce département regroupe les activités R&D en chimie organique, le développement de procédés et support à la production ainsi qu’une activité de veille technologique de documentation et brevet et la responsabilité de projets d’industrialisation.

Olivier SIMON ingénieur ESCOM et docteur en génie des procédés industriels de l’Université de Technologie de Compiègne. Il a travaillé en modélisation et contrôle de procédé chez 3M France, puis ingénieur procédé chez CLARIANT à l’usine de Lamotte.

Stéphane SOUM, SAS PIVERT

Stéphane SOUM a travaillé 15 ans chez Valagro,  centre technique R&D spécialiste dans le domaine de la chimie du végétale, comme technicien supérieur puis ingénieur chef de projet et technico-commercial, pour développer de nouvelles voies de synthèses et technologies dans le domaine de la chimie verte (7 brevets).

Il a poursuivi sa carrière en rejoignant l'aventure de la SAS PIVERT.

La SAS PIVERT crée le lien entre la recherche et les industriels et a pour ambition de développer de nouvelles voies de synthèses, process en chimie et/ou biotechnologie dans le domaine de la chimie du végétal.

La SAS PIVERT a déjà mené près de 80 projets R&D sur la biomasse oléagineuse.

Pour développer ces projets à l'échelle industrielle, la SAS PIVERT s'est dotée du BIOGIS Center, plateforme technique unique de 6000m2 possédant des expertises en chimie et biotechnologie et les dernières avancées en terme de process et réacteurs.

Stéphane SOUM a intégré le BIOGIS Center comme ingénieur commercial en début 2017 pour en promouvoir les services et compétences auprès des industriels.

Monica TELLO, GE Healthcare

I hold a PhD in protein biochemistry, with focus on enzymology and structural biology from the University of East Anglia and John Innes Center (Norwich, UK). I continued with a post doctorate at the Salk Institute for Biological Studies in La Jolla, California, joining the biopharmaceutical industry in 2009. I have held senior scientist roles at CMO companies in Spain and France, focusing in downstream process development, scale up, tech transfer and manufacturing of drug biologics, especially recombinant proteins, vaccines and MAbs.

I joined the Fast Trak team at GE Healthcare in 2012 in Munich, Germany, as a senior scientist, continuing to support in developing purification processes for biopharma customers. I moved to Sweden in 2014 as Fast Trak EMEA leader and direct the reestablishment of the team activities at the center of excellence of Life Sciences in Uppsala, Sweden. In 2016 I moved to a Global Technical role as expert in biologics biomanufacturing, and recently started as Global Business Development and Operations Leader.

Clarisse TOITOT, Adebiotech

Clarisse TOITOT est issue d’une formation universitaire classique, licence master et doctorat, entre les universités de Reims, Lille et l’UTC Compiègne, et est spécialisée dans biotechnologies végétales. En 2005, elle intègre le laboratoire UMR/INRA 1281 « Stress Abiotiques et Différenciation des Végétaux Cultivés » à l’université de Lille 1 (Nouvellement Institut Charles Violette, université Lille 1) où elle travaille sur le séquençage d’une banque de données de lin, puis sur l’acclimatation du pois au froid (Estrées Mons, institut Pasteur de Lille). Elle se spécialise alors dans la technologie de biopuces à ADN (puces à façon et puces à oligonucléotides). En 2009, elle intègre le laboratoire Génie Enzymatique et Cellulaire où elle fait la rencontre du Professeur Daniel Thomas qui lui enseignera les grands principes des biotechnologies et sa vision de la Bioraffinerie. Ainsi, en 2012, elle participe au colloque Adebiotech « Bioraffinerie des sous-produits de l’industrie et de l’environnement » en tant que rédactrice du compte rendu de cet évènement. En 2014, ayant les mêmes centres d’intérêts pour la valorisation des filières biotechnologiques et désirant encourager les actions d’Adebiotech, elle intègre l’Association en tant que Chargée de mission. Sa mission est de créer des liens entre les industriels et académiques pour développer et créer de nouvelles filières dans les biotechnologies.

Jacky VANDEPUTTE, Pôle IAR

Avec une double compétence en Biochimie et en Gestion de la Qualité et Marketing des produits alimentaires obtenus à l’université Scientifique et Technologique de Lille (USTL) et l’ Ecole Ingénieur Agroalimentaire de Lille (IAAL) et l’Institut d’administration de Entreprises (IAE), Jacky VANDEPUTTE a démarré sa carrière dans le domaine des industries agroalimentaires, où il a occupé des postes en gestion de la qualité, puis en trading des ingrédients et produits laitiers pour évoluer ensuite dans le domaine associatif, au sein des associations des jus de fruits l’UNIJUS (union des jus de fruits) et l’iPJV (institut professionnel pour la qualité des jus de fruit), œuvrant pour la promotion et la défense de l’industrie des jus de fruits et de son intérêt nutritionnel. Après un bref passage à Arras technopole dans l’accompagnement de projets innovants, Il a intégré, il y a douze ans, à sa création, le pôle de compétitivité Industries & Agro-Ressources IAR, où il met en place la plateforme de veille TREMPLIN, anime les premiers groupes de travail thématiques, lance le kit innovation végétal et cordonne le programme régional innovation végétal, l’action mettez des agroressources dans votre entreprise et les actions collectives «vegereach » : trouver des alternatives végétales aux substances dangereuses, et « IAR-ACV » : « Démontrez l’intérêt environnemental et socio-économique des bioproduits».…Il est désormais coordinateur projets R&D et Responsable de l’accompagnement et du suivi des projets R&D, en charge particulièrement de la chimie du végétal et biotechnologie industrielle (Biomolécules). 218 projets R&D labellisés, couvrant les 5 domaines stratégiques du pole IAR : Méthanisation, Biocarburants avancées, Biomolécules, Agromatériaux, Ingrédients et consommation humaine et animale, ressources biomasse, ont été labellisés et financés à ce jour depuis 2005…contribuant au développement des bio-raffineries territoriales.

Daniel ZANTE, SAS PIVERT

Daniel Zante est Directeur Industriel de la SAS PIVERT depuis début 2015, en charge de la plateforme de développement de process BIOGIS Center.

Daniel est Ingénieur diplômé de l’Ecole Supérieur de Physique et Chimie Industrielle de Paris, complété par un DEA en chimie analytique avec l’Université Paris VI.

En 1999, il rejoint Pechiney Electrométallurgie comme Responsable du Service Central d’Analyse de Chedde (Haute Savoie) avec pour mission, le partage de l’expertise analytique et l’investissement de nouveaux matériels pour une dizaine de sites de production. Il déménage ce laboratoire en 2003, vers l’usine d’Anglefort (Ain) dont il pilote la certification environnement et sécurité.

En 2006, Daniel rejoint le site de Clariant à Lamotte (Oise) comme Responsable du service Contrôle Qualité et assure notamment la définition des spécifications commerciales. De 2010 à 2014, il prend en charge un atelier de production de chimie fine dans le cadre de l’installation de nouveaux réacteurs continus et de la redéfinition de l’arrêté d’exploitation. En 2014, il assure une mission organisationnelle consécutive au rachat du site de Lamotte par le groupe WeylChem, incluant la gestion du projet de migration SAP du site et la réorganisation des services planification et CSD.

Pour la SAS PIVERT, il est en charge de la mise en service du BIOGIS Center en assurant le suivi des chantiers et le choix et l’installation des équipements.

Il assure la construction et le management des équipes du BIOGIS Center et les aspects liés au fonctionnement du site, à la sécurité et à la coordination des interventions extérieures.


SILVER SPONSORS
Avec le soutien de ARD Avec le soutien de Pierre Guerin